panel 2

Statistiques en ligne

La présente rubrique reprend des données statistiques qui ne sont pas publiées sous forme imprimée mais également des compléments à des données statistiques existantes.

Baromètre du travail salarié en Belgique

Dernière mise à jour : 21 Décembre 2018

Qu’est-ce que le Baromètre du travail ?

Ce baromètre est une publication mensuelle de l’ONSS concernant les données relatives au travail salarié en Belgique. Il couvre tous les employeurs et travailleurs relevant de la sécurité sociale belge. Sauf exception (accord international convention bilatérale), le régime belge de sécurité sociale est applicable au travailleur qui fournit ses prestations sur le territoire belge pour un employeur établi en Belgique mais aussi pour un employeur établi à l'étranger, mais disposant d'un siège d'exploitation en Belgique dont le travailleur dépend.

Ce baromètre vise à décrire l’évolution du nombre moyen mensuel de personnes ayant au moins une relation de travail au cours de la période d’observation. Cette approche, reprenant le nombre de personnes physiques (de "travailleurs") et non le nombre d’emplois (ou de "jobs"), correspond à la notion de l’emploi intérieur belge. Il s'agit donc d'une approche de type démographique.

C'est donc l'emploi exercé sur le territoire belge et soumis à la sécurité sociale belge qui est mesuré; il est donc impossible d'en déduire un taux d'emploi: ce dernier s'appuie en effet sur l'emploi exercé par les travailleurs habitant en Belgique (dont entre autres les frontaliers "sortants" occupés dans les pays limitrophes, qui sont généralement soumis à la sécurité sociale des pays voisins).

Chiffres

Baromètre du travail Word PDF
Octobre 2018 emploi mensuel 2018-11 (docx) emploi mensuel 2018-11(pdf)

 

Source des données

Les informations de ce baromètre s’appuient sur les données figurant dans la base de données "fichier du personnel" contenant l’ensemble des relations de travail "employeur-personnes physiques". Cette base de données est alimentée par les déclarations Dimona introduites par les employeurs et enregistrées par l’ONSS.

Pour rappel, Dimona (Déclaration Immédiate/Onmiddellijke aangifte) est un message électronique simple visant à signaler immédiatement à l’ONSS le début et/ou la fin d’une relation de travail entre un travailleur et un employeur.

Par rapport aux données issues des déclarations trimestrielles (DmfA),  les données issues des déclarations Dimona permettent à la fois de diffuser plus rapidement et plus fréquemment des informations relatives aux fluctuations du marché du travail en Belgique. La vue offerte par ce baromètre est moins précise et plus limitée car peu d’informations sur la nature des relations de travail sont disponibles (contrat à temps plein ou à temps partiel, contrat ouvrier ou employé, …).

Ce baromètre est donc plutôt complémentaire aux statistiques relatives à l’emploi déjà existantes comme les estimations rapides de l’emploi ou Dynam. Il diffère tant par sa périodicité (mensuelle ici) que par sa source.

Concepts de base

Période d’observation

La période d'observation couvre de quatre à cinq semaines (elle débute chaque mois le troisième jeudi du mois précédent). Cette date-pivot a été déterminée afin d’éviter au maximum tout "parasitage" des données par des effets de calendrier.

"Relation employeur-travailleur" et "relation de travail"

Une déclaration Dimona comporte les informations suivantes :

  • l’identifiant de l’employeur (n° BCE) ;
  • l’identifiant du travailleur (n° d’identification à la sécurité sociale) ;
  • les dates de début et/ou de fin de la relation de travail.

Au cours d’une même période d’observation un travailleur peut avoir plusieurs relations de travail chez un même employeur.

Travailleurs pris en considération

L’information limitée présente dans la déclaration Dimona permet de distinguer trois "groupes" de travailleurs :

  • Les travailleurs "ordinaires": ensemble des travailleurs assujettis à la sécurité sociale, y compris les étudiants assujettis à la sécurité sociale;
  • Les étudiants: il s’agit des travailleurs engagés sous contrat "étudiant" et non assujettis à la sécurité sociale des travailleurs salariés;
  • les travailleurs non soumis aux cotisations ONSS.

Les travailleurs non soumis aux cotisations ONSS ainsi que les étudiants ne sont pas repris dans le baromètre.

Methodologie

Calculs

Pour chaque semaine (du jeudi au mercredi) de la période d’observation, on dénombre le nombre de personnes qui, en fonction des déclarations introduites, ont été en principe occupées comme travailleur ordinaire au moins un jour. Les données finales sont la moyenne des données hebdomadaires.

Les critères de classification

L’utilisation du numéro d’identification à la sécurité sociale permet de récupérer des informations caractérisant les personnes occupées dans les données du Registre national des personnes physiques et des registres complémentaires de la BCSS. Ces données permettent les classifications suivantes :

  • par sexe,
  • par classe d’âge (sur la base de l'âge en fin de période d'observation),
  • par région du lieu de domicile du travailleur.

Les données figurant dans les déclarations Dimona ne permettent pas d'établir la distinction traditionnelle selon les critères de prestation tels que statut (ouvriers, employés ou fonctionnaires), régime de travail (temps plein ou temps partiel), lieu de travail et commission paritaire.

Comme les informations concernent des travailleurs qui peuvent être sous contrat avec plusieurs employeurs au cours de la période d'observation, les données ne peuvent pas être réparties suivant des caractéristiques de l'employeur (son activité, sa dimension, …).

Plus d'info

Baromètre emploi: la méthodologie utilisée (pps).

^ Back to Top