panel 2

L'Office National de Sécurité Sociale (ONSS) , mène une enquête sur l'utilisation de son site web.

Nous aimerions vous poser quelques questions à ce sujet.
Il ne vous faudra que 5 minutes pour répondre à cette enquête et vos réponses sont totalement anonymes.

Votre contribution nous est très précieuse !

Oui, je souhaite participerNon, merci

Le rapport annuel 2018 de l'ONSS est disponible en ligne 2019-07-19

Aujourd’hui, l’Office national de sécurité sociale (ONSS) a publié son rapport annuel 2018.

Chiffres clés

En voici un bref aperçu chiffré :

  • l’ONSS a reçu 39 millions de déclarations Dimona en un an.
  • 244.000 déclarations trimestrielles sont parvenues chaque trimestre.
  • les déclarations concernaient 252.000 employeurs et 4 millions de travailleurs des secteurs public et privé.
  • l’ONSS a perçu 60,9 milliards EUR en cotisations sociales.
  • 97 % des cotisations ont été perçues à l’échéance légale.

Par ailleurs, plusieurs projets marquants ont rythmé l’année 2018 à l’ONSS.

Déménagement et rénovation

C’est en 2018 qu’a pris fin la rénovation du siège principal à Bruxelles, des travaux entamés en 2016. Tous les services de l’ONSS ont été réunis dans le bâtiment situé gare du Midi à Bruxelles. Le restaurant d’entreprise, le coffee bar et la salle de sport ont ouvert début 2019.

Activités complémentaires

Depuis juillet 2018, toute personne qui exerce des activités rémunérées pendant son temps libre peut gagner jusqu’à 6.000 EUR par année civile sans devoir s’acquitter de cotisations fiscales ou sociales.  L’ONSS a développé le service en ligne Activités complémentaires afin de déclarer ces activités. 

Fin 2018, l’ONSS avait reçu plus de 11.000 déclarations, dont environ 9.500 pour le travail associatif et quelque 1.900 pour des services entre citoyens.

Jeveuxengager.be

En 2018, l’accent a également été mis sur la préparation du site internet jeveuxengager.be, lancé le 1er mai 2019. Sur jeveuxengager.be, l’entrepreneur trouve un relevé exhaustif et fiable de toutes les informations nécessaires pour devenir employeur. Grâce à ce site, il a par exemple une idée précise du coût que représente l’engagement d’un travailleur.

L’entrepreneur qui se connecte sur le site internet (via itsme ou son eID) a accès à un tableau de bord personnel. Il y trouve des informations personnelles comme les données de base de son entreprise et le nombre de travailleurs qu’il occupe. Y figure également l’e-Box, soit la boîte aux lettres électronique prévue dans le cadre de ses contacts avec les autorités. 

Intelligence artificielle

En 2018, l’ONSS a également fait ses premiers pas sur le terrain de l’intelligence artificielle. Un robot d’accueil, un chatbot et l'automatisation robotique des processus ont notamment constitué autant d’expériences enrichissantes.

En vue de sensibiliser son personnel à l’innovation technologique, l’ONSS a lancé un réseau interne d’innovation. Des représentants de toutes les directions ont participé à des ateliers dans le but d’apprendre ce que l’IA offrait comme  possibilités. En outre, ils ont appris à analyser des problèmes et à trouver des solutions par la méthode du design thinking. Grâce à celle-ci, ils détecteront plus rapidement à l’avenir les nouvelles opportunités d’innovation technologique qui s’offrent à leur direction.

Plus d'informations

www.rapportannuel.be 

^ Back to Top